Togo : l’ONG United WE Stand en partenariat avec quatre associations pour une cause sociale

 

Elles sont trois associations sœurs et un bar restaurant à avoir ratifié une signature de partenariat avec l’ONG United WE Stand, ce samedi 05 juin 2021 à Lomé. La cérémonie de signature ou de ratification du présent partenariat s’est déroulée en présence des responsables des différentes structures partenaires dont le révérend Ouro Kodjo, président de l’association jeunes du Bon Berger en action pour le développement (JBBAD), de Kanyi Anoumou Mawupé, président de l’organisation Africaine des jeunes pour la promotion de l’agriculture, la démocratie et la paix (OAJPADP), de Mme Barrigah Akoko, présidente de l’association volontaire pour le développement communautaire (VoDeCo) et de Monsieur Banor Ekoue Adom, responsable du bar restaurant Blue Marine.

Ce présent accord de partenariat selon les différentes parties prenantes, se veut non seulement une plateforme spécifique pour fédérer les actions afin de contribuer à travers leurs expertises et compétences respectives à la mise en œuvre de projets orientés vers le développement du Togo, mais permettra également aux différentes organisations d’oeuvrer dans les domaines prioritaires, comme la santé, l’éducation, la formation et renforcement des capacités, l’environnement et dans le domaine de l’action humanitaire et sociale.

Occasion pour madame Barrigah Akoko présidente de l’association VoDeCo de revenir sur les différentes raisons qui stipulent la signature de cet accord de partenariat.

« Nous avons accepté signer ce partenariat parce que tout d’abord nous travaillons depuis un moment avec United WE Stand, c’est juste qu’on a pas un partenariat formel et aujourd’hui on a décidé de formaliser ce partenariat. Ensuite on a signé ce partenariat parce que nous avons senti le besoin que seul nous nous eparpillons et lorsque nous sommes ensemble, nos actions ont plus d’impacts dans la société. Nous sommes une organisation qui œuvre pour le mieux être des enfants andicapés et l’ONG United WE Stand œuvre également pour les enfants handicapés. Pourquoi alors aller en rangs dispersés au bord de nos communautés. Le mieux c’est de pouvoir mettre nos expertises et nos compétences ensemble pour pouvoir apporter des solutions efficaces aux problèmes que rencontrent nos cibles », a laissé entendre madame Barrigah Akoko présidente de l’association volontaire pour le développement communautaire ( VoDeCo).

Pour le président de l’ONG United WE Stand, Katakagnou Bawou Aliou, ce partenariat permettra de contribuer à l’épanouissement des couches défavorisés.

« les axes de cette convention sont multiples et je vais essayer de vous énumérer quelques uns. Vous avez constaté que nos partenaires sont pratiquement dans le même domaine que nous , la contribution à l’épanouissement des couches défavorisés. Alors sûr ceux, nous sommes ensemble sur les actes de la contribution à l’épanouissement des couches sociales vulnérable à savoir des personnes en situation de handicap et au même moment des enfants orphelins. Alors ces axes là nous amène à être unis. Vous allez voir d’autres qui sont dans le domaine de la contribution à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés ou non diplômés. Sûr ceux, c’est la vision même d’ailleurs de l’agenda 2063 de l’Union Africaine. Il faut contribuer à l’insertion des jeunes. Et les associations et institutions sont ensemble pour pouvoir contribuer, aider aussi l’État à pouvoir atteindre ces objectifs. D’où l’arrivée ou l’Union avec les partenaires pour pouvoir signer cette convention », a martelé Katakagnou Bawou Aliou, président de l’ONG United WE Stand.

 » Comme vous le savez très bien, quand on parle de partenariat, on parle de gagnant gagnant. C’est parce qu’ils ont une compétence quelque part que l’ONG United WE Stand a pu les dénicher. Quelque part pour vous dire que nous serons ensemble pour être plus fort », a-t-il renchérit

Pour rappel, l’ONG United WE Stand est une organisation non gouvernementale. Elle a commencé ses activités en 2016 sous la conduite de son premier responsable Katakagnou Bawou Aliou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *