Togo/Litige foncier à Didokpo : et si le préfet de Zio situait les responsabilités?

 

Les Familles Ahoumey, Adjoyi et Topu, dans la localité de Didokpo dans la préfecture de Zio sont depuis un moment victimes des problèmes fonciers face à la société Togo gravier.

Ce litige est né à cause de la mauvaise foi de certaines personnes et tire principalement sa source au problème de trône que connaît actuellement le village.

Détenteur depuis plus de 10 ans de terrains d’une superficie de plus de

Propriétaire de 83 hectares il y’a plus de 10 ans, la famille Ahoumey voit semble voir ses propriétés s’envoler suite à l’installation d’équipements d’exploitation de carrière par la société Togo gravier qui se proclame également propriétaire de cette partie des 83 hectares.

Selon nos sources, la société Togo gravier aurait acheter cette parcelle auprès de Edoh Koffi Kpodjesso et Amegran komi qui seraient de la famille du préfet de yoto.

Une chose qui a amené la famille Ahoumey a saisir la justice qui a ordonné la cessation des travaux. Mais on peut remarqué l’aménagement de la voie menant au terrain et la mise en place des bulldozers, tracteurs et autres engins appartenant à cette société sur place.

D’où l’objectif de la conférence de presse ce samedi 20 février 2021 afin d’attirer l’attention de l’opinion et des autorités locales sur cette tricherie dont ils risquent d’être victime.

famille Ahoumey avait acheté dans les années 2009-2010 les 83 hectares auprès de la famille Adjoyi. Ainsi, les deux espèrent qu’une lumière soit faite dans cette affaire afin de situer les responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *