TOGO : LE MOUVEMENT ESPÉRANCE POUR LE TOGO PARLEMENTE AVEC_ _LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UNE SORTIE DE CRISE APRÈS LES ÉLECTIONS BOYCOTTEES DU 20 DÉCEMBRE 2018

 

Par YAWO KLOUSSE
Le 25 février 2019
Ar7media.com

Le mouvement du Père AFOGNON a réuni dans le cadre d’un forum de discussion tous les acteurs de la société civile togolaise ce lundi 25 février 2019 au CESAL à Lomé pour réfléchir après la mascarade électorale du 20 décembre 2018 ayant consacrée la nomination de 91 députés à l’assemblée nationale comme dirait Monseigneur Philippe FANOKO KPODZRO sur les antennes d’une radio à Lomé.

Le podium est composé d’éminentes personnalités bien connues sur la scène socio-politique togolaise à savoir entre autres dames QUASHIE, les professeurs WOLOU et GOEH- AKUE, monsieur DATE, et le père AFOGNON lui même.

Un tour de table a permis à chaque invité de faire le point sur la situation sociale au Togo après les élections du 20 décembre 2018. Il s’avère d’après chaque intervention que les togolais ne sont pas heureux dans le pays et que beaucoup de jeunes quittent volontairement le pays ou vivent dans l’indifférence totale alors que les activités sont au ralentie dans tout le pays accentuant ainsi la misère dans tous les foyers.

Face à ce climat de paupérisation avancée, le désespoir prend le pas sur l’espérance et les togolais doivent maintenant sérieusement réfléchir pour sortir définitivement de cette crise socio-politique qui semble interminable.

Entre participer aux élections locales en demandant des jours supplémentaires d’enrôlement des électeurs ou laisser le pouvoir seul contrôler tout jusqu’au tréfond de notre territoire, les avis divergent.

La parole donnée au public a permis de recueillir une pléiade de questions dont certaines resteront sans réponse.

Une chose est claire, les togolais savent très bien aujourd’hui qu’ils ont le pouvoir et la communauté internationale contre eux.

Le pouvoir utilise la violence contre la population et la communauté internationale corrompue ne se préoccupe que de ses intérêts au détriment de la morale.

Pour finir, il faut souligner que lors de son interview, le père AFOGNON a annoncé l’organisation d’un grand forum citoyen les 15 et 16 mars prochain pour réfléchir profondément avec l’ensemble de la population togolaise dans toute sa dimension afin de trouver une voie de sortie de crise définitive. À suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *