Togo/CNDH : le plan stratégique 2021-2025 validé

 

Le plan stratégique national 2021-2025 de la commission Nationale des droits de l’homme (CNDH) a fait l’objet d’une validation ce jeudi 17 juin 2021 au cours d’un atelier à Lomé.

Les travaux de cette rencontre ont été présidés par Madame le Président de ladite institution Nakpa POLO en présence du représentant du ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République, porte parole du gouvernement, monsieur Djeri Adjawe, du représentant résident adjoint du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Monsieur Mactar FALL et de plusieurs personnalités administratives.

Financé par le programme des Nations unies pour le développement(PNUD), cette initiative de la CNDH vise essentiellement à collecter et analyser les données quantitatifs et qualitatifs sur les les actions de la CNDH sur les cinq (5) dernières années en matière de protection des droits de l’homme au Togo, évaluer les capacités en ressources humaines, matérielles, financier y compris la capacité de mobilisation de ces derniers mais aussi et surtout les capacités opérationnelles et de gestion de la CNDH aux fins de mettre en œuvre son mandat, élaborer un plan stratégique qui prend en compte les forces et les faiblesses de cette institution pour la permettre de jouer effectivement son rôle de chef de file des institutions nationales de protection et de promotion des droits de l’homme.

La rencontre se veut également une vitrine pour améliorer et à parfaire le plan stratégique et à recueillir l’adhésion des parties prenantes et a solliciter leur accompagnement et appui dans la bonne mise mise en œuvre dudit plan.

Pour maître Sanvee Ohini K. Lyonel, président de la sous-commission prévention de la torture et des autres formes de traitements cruels inhumains et dégradants cet atelier permet de réfléchir sur l’existant.

 » après la révision de la loi qui a organisée la CNDH, c’était en 2018, une nouvelle formule de la CNDH a été essayer et on est dans la deuxième année d’activités qui coïncide avec la fin du mandat. Alors ça nous a permis de prendre connaissance du terrain, de comment les choses se passent. Et, dorénavant la CNDH se place dans la performance et dans l’émergence. C’est pour cela que nous avons organisé cet atelier avec l’appui du PNUD pour réfléchir sur l’existant. Qu’est ce qui a fonctionné, qu’est ce qui n’a pas fonctionné. C’est ce que les consultants ont exposé, les forces et les faiblesses. À partir de ces éléments là, et comme celà se fait dans tout plan stratégique, nous nous fixons des objectifs pour dire dans les quatre ou cinq années qui viennent, quelle est la direction que nous prenons pour nous situer dans cette émergence ou dans cette cette performance là. Donc les objectifs ont été fixés sur la base des constats qui ont été fait, les forces et les faiblesses, nous nous assignons ces objectifs et nous posons les actes. Il y’a des activités qui vont être organisées, il y’a un plan d’action qui est joint au plan stratégique que nous allons suivre pour rendre la commission plus performante dans les années qui viennent », a martelé maître Sanvee Ohini K. Lyonel, président de la sous-commission prévention de la torture et les autres formes de traitements cruels inhumain et dégradants.

Dans son discours d’ouverture des travaux, madame le Président de la CNDH, Nakpa POLO a tenu à préciser que le Togo a enregistré ces dernières années beaucoup d’avancées en matière des droits de l’homme, de l’État de droit et de la démocratie, mais cependant, il existe encore des défis à relever tant au niveau normatif qu’institutionnel.

Notons que le plan stratégique 2021-2025 de la CNDH s’articule autour de trois axes principaux. Axe 1, développement institutionnel, axe 2, promotion d’une culture des droits de l’homme et renforcement de la protection et le renforcement du mécanisme de prévention de la torture et autres peines ou traitements, inhumains ou dégradants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *