Togo/agriculture: le gouvernement mise sur le devéloppement de la production des filières à hautes valeurs ajoutées.

 

Dans sa stratégie de promotion du secteur agricole, le gouvernement de la République du Togo mise sur le développement de la production des filières à hautes valeurs ajoutées en se basant sur les avantages compétitifs du pays par rapport aux zones agro-écologiques assez diversifiées.

En effet, les filières les plus compétitives ont notamment le coton, le maïs, le riz et le sésame ont été choisies comme filières dans lesquelles le Togo veut maximiser sa stratégie en vue de les booster. Pour la fière coton, l’objectif du gouvernement à travers son plan national de relance agricole, est d’atteindre au moins 200.000 tonnes d’ici 2022. En se qui concerne le sésame, le pays ambitionne d’atteindre au moins 100.000 tonnes sur 04 prochaines années.

En outre, le Togo compte également booster le sous-secteur du café-cacao; du soja, le maïs, le riz ainsi que d’autres cultures émergentes comme l’ananas, les bananes plantains, les oranges, le citron. Il s’agit d’apporter une valeur ajoutée sur le plan national à travers la transformation, le conditionnement, le traitement sur le marché, et générer des revenus pour les petits producteurs.

Il faut dire que dans le cadre de la mise en œuvres du Plan National de Développement (PND), 2018-2022, le Togo mise véritablement sur le secteur agricole qui est un secteur à forts potentiel de création d’emplois pour attendre son objectif de 500 000 emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *