ROPPA: un réseau des organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest

 

Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles d’Afrique de l’Ouest(ROPPA), créé à Cotonou en 2000, est une initiative propre aux organisations paysannes et de producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest. Il regroupe 13 organisations paysannes nationales membres (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Sénégal, Sierra Leone, Togo) et des organisations paysannes membres associées (Cap-Vert, Nigeria).

Dès sa création, le ROPPA s’est positionné comme l’outil de défense et de promotion des exploitations familiales qui constituent le principal système de production agrosylvopastoral en Afrique de l’Ouest. Son fonctionnement repose entre autres sur la solidarité paysanne qui donne une place à chacun en associant toutes les catégories d’Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles dans chaque pays et qui soutient les organisations paysannes et de producteurs agricoles et leurs membres dans la reconnaissance de leur identité, de leurs droits et de leurs rôles. Le consensus est choisi comme démarche privilégiée pour décider et agir ensemble et la transparence pour rendre compte et assurer régulièrement le renouvellement des mandats.

Le Réseau des organisations paysannes et de producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) a pour mission de « favoriser le développement des exploitations familiales et de l’agriculture paysanne tout en maîtrisant les politiques liées à la libéralisation des économies nationales et à la mondialisation des échanges commerciaux ».

L’agriculture au service du développement économique, social et du culturel ;
L’exploitation familiale comme base de développement agricole et comme point de mire de toute politique agricole ;
La souveraineté alimentaire comme politique pour un développement équitable, équilibré et durable, profitable aux exploitations familiales
L’intégration régionale et le marché régional comme moyen du développement de l’agriculture ouest africaine

ROPPA a pour objectifs de
Promouvoir et défendre les valeurs d’une agriculture paysanne performante et durable au service des exploitations familiales et des producteurs agricoles ;
Informer et former les membres des Organisations Paysannes et des Associations de producteurs agricoles à partir des expériences pertinentes des membres du ROPPA et des autres acteurs du développement ;
Encourager et accompagner la concertation et la structuration des organisations paysannes et des producteurs agricoles dans chaque pays en vue de leur participation/implication dans la définition, la mise en œuvre des politiques et programmes de développement des secteurs agricoles et ruraux ;
Promouvoir la solidarité entre les organisations paysannes et de producteurs agricoles membres du ROPPA
Assurer la représentation de ses membres aux niveaux régional et international ;
Favoriser la concertation et la coopération entre le ROPPA et d’autres organismes similaires de la région et du monde.

Ces objectifs se déclinent dans le plan quinquennal 2012-2016 sous les axes stratégiques ci-après :

le renforcement des capacités des exploitations familiales pour nous convenablement les populations ouest-africaines et créer de plus de richesses et d’emplois stables ;
le renforcement des capacités du ROPPA et des plates-formes nationales à d’influencer l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques de développement agricole et rural ;
le renforcement du cadre institutionnel et de la gouvernance du réseau et de ses plates-formes nationales ;
le renforcement du Secrétariat Exécutif et des Coordinations techniques nationales pour assurer la mise en œuvre de la vision et des missions du réseau.

Les membres du ROPPA sont les plates-formes des Organisations Paysannes et de Producteurs agricoles (CNOP). Chaque plate-forme nationale renferme en son sein une diversité de structures faîtières d’OP d’agriculteurs, d’éleveurs, de pêcheurs, d’exploitants de bois… etc. Le ROPPA est ouvert aux femmes, aux hommes, aux jeunes dont la vie et le travail reposent sur des systèmes d’exploitation familiaux.

Elle est l’organe souverain du ROPPA. Elle est composée de 9 délégués par plate-forme nationale membre dont au moins deux femmes et se réunit une fois tous les deux ans. La dernière session de la convention s’est tenue le mai 2000 à Abidjan (Côte-d’Ivoire).

Le ROPPA regroupe des espaces de concertation dédiés aux femmes, aux jeunes et aux filières prioritaires identifiées par la convention (Riz, élevage, horticulture, lait, pêche). Ces espaces visent à permettre de mieux prendre en compte les préoccupations et les dynamiques des groupes spécifiques (femmes, jeunes) et des organisations paysannes dans les filières. L’objectif étant de construire un mouvement paysan ouest africain représentatif de toutes les composantes du monde rural.
Le collège des femmes a été créé en 2003 et le collège des jeunes est en construction. Quant au cadre de concertation du riz, il a été mis en place en janvier 2011 tandis que le processus se poursuit pour les autres filières.

Le Conseil d’Administration est l’organe politique chargé de gérer et de conduire les affaires du ROPPA entre deux sessions. Il porte les positions et propositions du ROPPA dans la sous-région et dans le monde.

Le Secrétariat Exécutif est l’organe technique du réseau. Il joue un rôle important dans l’appui aux leaders en matière de veille sur les questions relatives aux politiques régionales et sectorielles (PAU, ECOWAP, etc.).

Le Secrétariat Exécutif assure la gestion au quotidien du Réseau avec un regard sur l’ensemble des dossiers sur lesquels le ROPPA est interpellé.

Le Secrétariat Exécutif s’appuie non seulement sur les élus et techniciens des CNOP mais aussi sur un réseau de personnes ressources, d’ONG et de bureaux d’études alliés aussi bien dans la réflexion que dans la conduite de certaines activités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *