l’éducation et la citoyenneté au coeur de l’Assemblée générale extraordinaire des médiateurs de l’UEMOA.

 

Les Médiateurs des Pays de l’UEMOA et leurs collaborateurs étaient en assemblée générale extraordinaire à Lomé ce 26 et 27 février 2019.
Cette rencontre de deux jours, permettra aux délégations de valider d’une part le plan d’action biennal et discuter des sujets relatifs à l’éducation et la citoyenneté.

Dans son discours d’ouverture le médiateur de la république du Bénin Joseph Gnonlonfoun, a précisé que ces travaux sont d’une importance capitale pour les gouvernements des pays membres de l’UEMOA car ils s’inscrivent dans la droite ligne des efforts d’intégration régionale, la pacification de l’espace sous régional et l’amélioration de la protection des citoyens par la mise en œuvre d’actions communes au sein de l’union.

Awa Nana Daboya, médiateur de la république du Togo, a salué l’initiative qui cadre avec la 5ème assemblée générale tenue à Ouagadougou et qui conformément aux dispositions de l’article 821 des statuts devrait au cours de sa session examiner et adopter le projet de plan d’action biennal afin de permettre non seulement au nouvel élu d’exécuter son programme mais aussi à l’association de poursuivre sa mission.

Mis à part le plan d’action biennal, l’Assemblée compte valider le projet de charte de l’institution du médiateur pays de la république dans l’espace UEMOA; clarifier le statut de l’association des médiateurs de la république membres de l’UEMOA .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *