Le vivre ensemble en communauté, le maître mot de la quatrième édition du forum PACIFIC

 

La quatrième édition du forum de l’association PACIFIC s’est déroulé ce samedi 02 mars 2019 à Lomé avec une note de satisfaction des organisateurs.

Pour ce quatrième chapitre , le thème principal est: << le vivre ensemble en communauté plurielle: complémentarités et responsabilités >>. À travers ce thème, à connotation éducative, l’association PACIFIC veut faire de cette quatrième édition, un hub par excellence de culture de paix, du vivre ensemble et de cohésion sociale.

Au cour de cette journée, deux panels ont été développés . Il s’agit entre autres de la « contribution des communautés étrangères dans le développement du pays hôte », développé par les excellences Madame Fadjimata Maman D. Sidibé, Ambassadeur de la République du Niger au Togo ; Madame Binéta Sambe Ba, Ambassadeur de la République du Sénégal au Togo.

Le deuxième panel qui parle de « Hôtes et étrangers : responsabilités en Islam », a porté les griffes de El Hadj Sanni Karimou, vice-président de l’Union Musulmane ; M. Tchagbélé Abasse, Maitre assistant à l’Université de Kara puis M. Diouf M. Alioune, Islamologue, communicateur et historien. Ce second panel est composé de trois sous-thème qui ont fait l’objet d’amples explications riches en informations et en éducation.

Pour EL Hadj kokou Moitapari, Président du comité d’organisation et président de l’association « Pacific », le développement passe par la contribution de tous sans distinction de race ni de religion.
« Cette quatrième édition est l’occasion de sensibiliser les différentes communautés vivants au Togo pour préserver la paix et la quiétude qui est un gage de développement », a-t-il martelé

Il faut toutefois préciser que l’association PACIFIC est l’une des associations qui s’est résolument engagé dans la culture de la paix, du vivre ensemble et de la cohésion sociale au Togo sans distinction de religion, d’origine et même de nationalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *