CACIT : _3 ÈME ÉDITION DE LA NUIT DES DROITS DE L’HOMME. DU BAUME AU COEUR DES NOMINÉS

 

Par YAWO KLOUSSE
Le 23 février 2019
ar7media.com

Pour la troisième années consécutives, l’ONG CACIT qui se veut un regroupement de plusieurs associations a pensé décerner des prix aux diverses associations et institutions qui oeuvrent aux côtés de la population civile pour faire respecter les droits humains dans tous les domaines de la vie sociale.

Cette opération est dénommée « la nuit des droits de l’homme ». Un cadre réservé à l’Agora SENGHOR a servi aux festivités marquant la 3 ème édition cette année.

Au premier rang, on pouvait compter les partenaires et personnalités officielles invitées pour la circonstance. Parmi ces personnalités on peut distinguer l’ancien Premier Ministre de la transition togolaise son Excellence Kokou Joseph KOFFIGOH, des ambassadeurs, des représentants d’institutions étrangères et des Chefs traditionnels.

Un programme riche en événements séquencé par des artistes, slameurs, théâtres etc.. a permis de divestir le public invité pour la circonstance.

Le premier prix est remis à lauréat par l’ambassadeur d’Allemagne au Togo. Le Chef de projet à pro-CEMA Monsieur Henri Valo présent pour la circonstance s’est fait l’honneur de remettre de nombreux prix aux différents lauréats dans plusieurs catégories. Il faut rappeler que son institution le pro-CEMA est partenaire à l’organisation de cette soirée.

La soirée a pris fin en toute beauté par une petite collation offerte aux participants suivie de l’interview du président du CACIT Monsieur SPERO MAWULE.

En revenant sur le rôle des défenseurs des droits de l’homme, le président du CACIT trouve justifié de primer les défenseurs des droits de l’homme pour récompenser leurs efforts sur le terrain parfois même au péril de leur vie. Mais attention, les lauréats ne se contenteront plus des prix mais un suivi professionnel sera fait pour s’assurer que les bénéficiaires progressent dans leurs domaines respectifs. Pour finir, il engage tous les togolais à devenir défenseur des droits de l’homme partout où ils résident sur l’ensemble du territoire.

Rendez vous pris pour la quatrième édition l’année prochaine c’est à dire en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *