Togo/présidentielle du 22 février: le CJEAF-CJD salue la maturité du peuple togolais et félicite Faure Gnassigbé pour sa réélection

 

Si jusqu’à present certaines voix s’élèvent contre la réélection de Faure Gnessingbé, tel n’est pas au Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD). Faisant l’analyse de la présidentielle du 22 février ce lundi à Lomé au cours d’une conférence debat, les jeunes cadres et entrepreneurs de cette cellule de la société civile martelent que, si le Chef de l’État Faure Gnassingbé a été réélu, c’est parce qu’il a fait du bon boulot ces dernières années.

« Les résultats reflètent un travail de base. Nous félicitons chaleureusement le candidat du parti UNIR, Faure Gnassingbé pour sa brillante réélection. Un score sans appel de 72,36% « , a laissé entendre Melissa SAMA, Coordinatrice du Cadre des Jeunes Entrepreneurs (CJEAF-CJD).

Pour Piou Tchedre, presidant national du HaCAME, cette rencontre était egalement une occasion pour les étudiants de feliciter le chef de l’Etat pour les différentes reformes amorcées dans les écoles et universités du Togo et faire des analyses sur son prochain mandat.

 » Cette rencontre d’une manière générale est reservée aux jeunes, et quand on parle de jeunesse, on parle aussi des etudiants. Et ce matin, les etudiants aussi se sont retrouvés, parce qu’il etait important de feliciter le chef de l’etat pour les reformes qu’il a entamé au sein des écoles et universités. Depuis quelques années nous avons vu les changements au sein de l’université de lomé et de kara. C’etait aussi pour nous l’occasion de lui demander de faire en sorte que ces conditions puissent continuer, puisque le travail est grand et nous seront encore ravi que les changements puissent aller de l’avant. Voilà pourquoi ce matin, entant qu’etudiants, nous nous sommes retrouvés pour porter des analyses sur le prochain mandat du chef de l’Etat pour qu’il puisse mettre l’accent sur nous jeunes, puisque l’avenir d’un pays c’est la jeunesse. Quand cette jeunesse est bien encadrée, elle fait le maximum pour que le lendemain soit meilleur », a martelé Tchedre richard piou.

Félicitant le peuple togolais pour son sens de patriotisme et sa maturité qui lui a permis de voter dans le calme et sérénité, le CJEAF-CJD invite Faure Gnassingbé à aller à son tour au contact des jeunes dans l’optique de connaître les problèmes qui minent la jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *